Comment limiter la transmission aérienne du COVID ? 🦠➡️🪟

La transmission du COVID par les aérosols obéit à des principes physiques que l'on peut analyser pour mieux lutter contre ce mode de contamination. [TL;DW : si le taux de CO2 dépasse 800ppm, ouvrez les fenêtres !]
Détails et compléments dans le billet de blog qui accompagne la vidéo : scienceetonnante.com/2021/04/30/covid-aerosols/
Bazant, M. Z., & Bush, J. W. (2021). A guideline to limit indoor airborne transmission of COVID-19. Proceedings of the National Academy of Sciences, 118(17).
doi.org/10.1073/pnas.2018995118
Le site du projet CO2 :
projetco2.fr
Le site du collectif "Nous aérons" :
nousaerons.fr
Listes non-exhaustives de spécialistes à suivre pour des infos régulières fiables sur le COVID :
devisridhar
FLAHAULT
SciTania
T_Fiolet

Écrit et réalisé par David Louapre © Science étonnante
Facebook : sciencetonnante
Twitter : dlouapre
Abonnez-vous : frgold.info
Me soutenir sur Tipeee : www.tipeee.com/science-etonnante
Mon livre : www.science-etonnante.com/redirections.php?redir=insolubleA

Télécharger

Commentaires

  • N IMPORTE QUOI ! MDR jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2021/04/27/covid-la-validite-de-l-imposition-du-port-du-masque-s-effond-314825.html AFP: 19 avril 2021, Suède sans masque, sans distance, sans pass, avec très peu de vaccinés à cette date. Comme chaque année fin avril, les Suédois sont de sortie avec leur téléphone portable pour prendre en photos les cerisiers de la place de Kungstradgarden dans le centre-ville. Regardez les! Sans aucun confinement jamais et avec une 4ème ville, certes, la plus dense mais qui a la même densité que Toulouse. Les Suédois habite sur 1.5% de tout leur territoire (mais BFM prend en compte la forêt pour calculer la densité). twitter.com/afpfr/status/1384147005622997005 En FLORIDE 18 mars 2021 : sans masque, sans pass sanitaire refusé par l'état, avec les 3/4 non vaccinés, en Floride ça à l'air d'aller sur la plage. (6 états ont maintenant interdit le passeport vaccinal: l'Arizona, la Floride, l'Idaho, le Montana, le Texas et le Dakota du Sud.) twitter.com/AKMEMETEAU/status/1372859441872257026 Pas d'hécatombe aux USA alors que depuis plus de 2mois plus de 20 états n'imposent plus du tout le masque ni en extérieur, ni à l'intérieur, qu'aucun pass n'est mis en place et que partout moins de 30 % de la population est vaccinée, voyez la carte. twitter.com/Titithebest4/status/1388616828822474755/photo/1 La lumière du soleil rend le virus 8 fois moins actif, c'est pourquoi en France le port du masque est imposé sur le littoral et partout en extérieur! twitter.com/Analemme84/status/1380400481332252672 Par exemple, le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux. Leur verdict est « qu’il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes » particulièrement des jeunes qui en sont morts ou ont des effets secondaires très graves à vie alors qu'ils n'avaient pas de risque de décéder ou même de faire de formes graves de ce covid 19. reseauinternational.net/rapport-catastrophique-sur-la-vaccination-en-israel Le centre français d'évaluation des médicaments déclare que "les 4 vaccins covid 19" sont dangereux et devraient être retirés du marché pour n'avoir pas respecté les procédures de sécurité". mirastnews.net/2021/04/24/le-centre-francais-devaluation-des-medicaments-declare-que-les-quatre-vaccins-covid-19-sont-dangereux-et-devraient-etre-retires-du-marche/ Tous les ans en 2 doses ou tous les 6 mois à cause des variants, il faudra de nouvelles injections, pour la France, les commandes sont déjà faites pour 2022 et 2023, la dose de Pfizer vient d'augmenter à 20€ l'unité! www.leprogres.fr/sante/2021/04/13/pfizer-augmente-encore-le-prix-de-son-vaccin-et-ce-n-est-pas-fini (Il en va de même avec les autres marques de "vaccins" expérimentaux) Boris Johnson a déclaré que "les Anglais seront dorénavant soignés avec des médicaments… parce que les vaccins ne protègent pas." twitter.com/NicoleDelepine/status/1385865409363169280 Les complications vaccinales sévères représentent déjà 0.2% contre seulement 0.05% de risque de mort liés au covid. Pour les 17-44 ans le taux de létalité du au vaccin "moderna" est 7 fois plus important que pour le covid. jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2021/05/02/vaccin-covid-baguette-magique-ou-roulette-russe-314957.html#more NI PIGEON! NI COBAYE!

    Vivante VeritéVivante VeritéIl y a 49 minutes
  • À 16:32 il affirme "NON" pour le sport en intérieur, c'est dogmatique. Il faut prendre en considération les autres facteurs, par exemple le fait que la maladie est bénigne chez l'enfant (certes ils peuvent contaminer leurs grand parents, mais là c'est un autre problème : c'est aux personnes à risque de se protéger), qu'il y a des super propagateurs, etc. À la place de dire "NON" il faut nuancer.

    Un PerrierUn PerrierIl y a 2 heures
  • Doit-on en conclure que les transmissions en extérieures sont improbables , et ce indépendamment du port du masque ?

    krysstoffkrysstoffIl y a 3 heures
  • à 20:55, toujours aussi triste de voir comment les réseaux relaient la science :'(

    Thomas Le MoineThomas Le MoineIl y a 3 heures
  • T'aurais pu avoir l'honnêteté intellectuelle de parler de la transmission aérienne en extérieur et de l'inopérance du masque qui résulte de ta démonstration.

    LudovicLudovicIl y a 4 heures
  • Y4'' Soixante quatre secondes

    Kartout HamzaKartout HamzaIl y a 8 heures
  • Il est qd même notoire et étonnant que "le monde scientifique" a pu durant si longtemps sinon nier du moins minimiser le mode de transmission par aérosols diffus, beaucoup plus difficile à contrôler par "les autorités" que la distance prétendue "safe" de 1.5m. Merci d'avoir mis en évidence le coefficient AU CARRE de filtration des masques.

    Gerard OtteGerard OtteIl y a 13 heures
  • Merci pour cette analyse , j'en retiens en ce qui concerne le Cq: si le chant est de bronze, la parole est d'argent et le silence est d'or... j'ajouterai : le dernier soupir est de platine ! Non, je retire ce dernier ajout de trop mauvais goût :-)

    Gerard OtteGerard OtteIl y a 13 heures
  • Super intéressant, actuel et bien expliqué ! 🙌🏼

    Lyriciste InsubordonnéLyriciste InsubordonnéIl y a 14 heures
  • Super intéressant, actuel et bien expliqué ! 🙌🏼

    Lyriciste InsubordonnéLyriciste InsubordonnéIl y a 14 heures
  • Super intéressant, actuel et bien expliqué ! 🙌🏼

    Lyriciste InsubordonnéLyriciste InsubordonnéIl y a 14 heures
  • Un truc m'échappe, pourquoi f² ? Les aérosols suffisamment petits pour passer le premier masque (10%), devraient également l'être pour passer le second masque, non ? Donc pourquoi le retirer 90% de chance une seconde fois ?

    Michel MayenMichel MayenIl y a 15 heures
    • En fait ce n'est pas que une question de taille, c'est aussi une question d'aléatoire (mais il y a quand même certainement un effet qui fait que le carré est trop optimiste)

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 5 heures
  • Bizarre qu'on parle toujours pas du système immunitaire 😩😒

    David MaxantDavid MaxantIl y a 15 heures
    • @David Maxant La vaccination repose sur le système immunitaire et on en parle énormément.

      Cool DudeCool DudeIl y a 2 heures
    • @Cool Dude j'ai peut-être pas compris le sens de ton premier com 🤔

      David MaxantDavid MaxantIl y a 2 heures
    • @David Maxant hein ?

      Cool DudeCool DudeIl y a 3 heures
    • @Cool Dude arrivisme et égoïsme de merde 😒😒😒

      David MaxantDavid MaxantIl y a 3 heures
    • Vaccin

      Cool DudeCool DudeIl y a 3 heures
  • Oui oui les asymptotiques sont contagieux 😷 hahahaha Et pour trouver le virus tu dois te faire planter dans le fond du crâne un coton tige Hahahaha ... je voudrais manquer de respect à personne .. mais ne me prenez pas pour un imbéciles svp !! P.s. Ton exemple est moyen ... les jeunes sont très peu contagieux et encore moins sujet à développer une forme grave loll 1/15,000 sont tes chances de mourir quand ta moins de 20ans 🤫🤫🤫

    Mathieu RichardMathieu RichardIl y a 16 heures
  • Le métro 🚇 est une très bonne étude il me semble 🧐🤔🤔

    Mathieu RichardMathieu RichardIl y a 16 heures
  • Cette vidéo est nulle pour au moins deux raisons: 1. il n'y a que des chiffres et aucune réponse binaire 2. Le grand professeur Raoult n'a pas été invité ;-)

    M69392M69392Il y a 16 heures
    • @Ryan Carrier ironie

      Cool DudeCool DudeIl y a 3 heures
    • Hein

      Ryan CarrierRyan CarrierIl y a 5 heures
  • Dans les établissements modernes, les flux de ventilation sont contrôlés (déperditions thermiques obligent). Le techos qui gère l'installation a la possibilité de modifier cette valeur du flux.

    f hf hIl y a 18 heures
  • Tout ça c'est la faute à Navier-Stokes.

    f hf hIl y a 18 heures
  • Bonjour David, je salue ton travail qui est, comme, toujours excellent. Juste une petite réflexion sur ce sujet. Ne serions-nous donc pas, si on reprend ta formule, mieux protégé avec un masque FFP2, ou mieux FFP3??? Avec un taux de filtration de 99% pour ce dernier on atteindrait presqu'une protection optimale. Ce qui va d'ailleurs dans le sens des recommandations de la SF2H concernant les protections complémentaires d'hygiène. Dans ces recommandations qui datent de 2009, les coronavirus sont considérés comme agents infectieux à transmission par aérosol et font l'objet de PCH de type Air => Donc FFP2 pour les soignants (entre autres mesures). Bien évidemment, il est tout à fait impossible de faire porter à l'intégralité de la population ce type de masque que est très cher, difficile à supporter et totalement inefficace (ou du moins pas plus qu'un masque chirurgical) s'il est mal utilisé. Ta vidéo a donc le mérite d'expliquer en quoi toutes les mesures prises on un sens pour la protection des populations et si parmi les visionneurs il y a une proportion significative de personne qui décide de porter correctement le masque, et donc de fait contribue à la diminution du risque de contamination alors, et bien cette vidéos pourrait je suppose être considérée comme une mesure barrière^^

    Godinou RomainGodinou RomainIl y a 18 heures
    • Oui très clairement les FFP2 ce serait beaucoup mieux.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 5 heures
  • Pour avoir vécu pas mal dans des pays tropicaux, avec le courant d'air permanent dans les maisons, le taux de CO2 ne risque pas de monter bien haut donc le risque aérosol SARS COVID 2 ne doit pas être bien élevé où il y a pas de clim. Ca peut expliquer le faible impact covid dans les pays chauds. Je misais sur la mortalité en fonction de l'âge qui devait impacter mais le taux d'infectés en Afrique est de 300/100000 alors que le taux français est de 8400. Il doit y avoir des deux mais dans quelle proportion???

    slsslp1slsslp1Il y a 18 heures
  • Pour calculer la probabilité totale d'infection tu multiplie la probabilité d'infection singulière par le nombre d'élève dans la pièce. Ne faudrait-il pas plutôt utiliser une binomiale avec N répétitions d'expériences de probabilité de succès 10% ? Peut être était-ce pour la simplicité, mais du coup si y'a beaucoup d'élèves on peut avoir une proba supérieure à 1, ça devient dangereux 😁 Je commente pas souvent du coup j'en profite pour te remercier de ton travail, tu fais des vidéos de grande qualité. J'ai particulièrement apprécié celles sur l'entropie. À bientôt !

    Robin CHANEACRobin CHANEACIl y a 18 heures
    • Oui techniquement c'est plutôt l'espérance, mais ça se réduit à la probabilité si on a p faible et donc la binomiale au premier ordre redonne ça 1 - (1-p)^N ~ Np

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 5 heures
  • Tu as oublié le/la prof dans tes calculs :) "Multiplié par 30 élèves..."

    ZlathuneZlathuneIl y a 19 heures
  • Et en cas de supercontaminateur?

    Jérôme DHENAINJérôme DHENAINIl y a 19 heures
  • N'aurait-il pas du tenir compte du temps de survie d'un virus dans un aérosol, dans l'aire ambiant dans la formule?

    Renald BlaisRenald BlaisIl y a 21 heure
  • Vaut mieux rester dans les videos de mathematiques, de relativité et de physique et eviter les speculations sur le COVID , on a pas assez de recul, en plus la médecine n'est pas une science exacte.

    Yoppee BiatraxYoppee BiatraxIl y a 23 heures
    • Ok l'idiot du village

      Ryan CarrierRyan CarrierIl y a 5 heures
  • 2h de renouvellement de l'air ? pessimiste ? 8h, ça c'est pessimiste les batiment date de 30 glorieuses en france.

    Baptiste BoyerBaptiste BoyerIl y a jour
  • Je ne comprends pas l'ajout du facteur N à 11:25. On ne peut pas multiplier une proba par le nombre d'individus ! Sinon on arriverait vite à des probabilités supérieures à 1... Rien que dans l'exemple de la vidéo on arrive à P=3, ce qui n'a aucun sens.

    Jérémy QuentinJérémy QuentinIl y a jour
    • Techniquement c'est l'espérance, qui se réduit à la probabilité d'un infecté en p faible car 1-(1-p)^N~Np au premier ordre.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 23 heures
  • honnétement les salles de classe ne sont pas du tout aéré, surtout quand la température extérieure et en dessous de 20o celsus.

    Baptiste BoyerBaptiste BoyerIl y a jour
  • Je croyais que le masque ne protegeais pas le porteur mains uniquement les autres...

    pedonculus Le Grandpedonculus Le GrandIl y a jour
  • Conclusion : sortez en extérieur le plus souvent possible sans le masque, mettez le masque dans les magasins et espaces clos ouverts au public, aérez souvent votre maison. Mangez bien, prenez le soleil et profitez de la vie avec vos proches !!

    VaarzVaarzIl y a jour
  • Toujours super intéressant comme d habitude. Je me demandais si ce type de calcul prenait en compte le fait que 90% des contaminations sont liées à 10% des infectés. Autrement dit, ne faudrait il pas faire varier un coefficient dépendant de l observance des mesures barrières et de la capacité à propager le virus. Dans le cas d une école ce serait intéressant étant donné les repas à la cantine chaque midi et les 3h de sport hebdomadaire dont une part en intérieur désormais de calculer la prpbabimite qu un enfant infecté ne contamine pas ses camarades... cela doit être très faible intuitivement en collège et primaire vu que les classes sont pleines dans la plupart des département sans contrôle de la teneur en CO2

    Guillaume HGuillaume HIl y a jour
    • Aller hop, encore une vidéo d'utilité publique. Merci et bravo pour votre talent de vulgarisation !

      alida flusalida flusIl y a jour
  • Bravo pour la clarté ! Comme toujours ! Le calcul de probabilité enfin clair !

    Nicole GonthierNicole GonthierIl y a jour
  • Je serai vraiment curieux de voir ce calcul appliqué au métro parisien ou à d'autres transports en commun de masse.

    Damien MALETDamien MALETIl y a jour
  • Excellente vidéo !! Bravo et merci ! Je me demande si le flux (direction essentiellement) inspiré correspond au flux expiré, et si la valeur du masque chirurgical à l'inspiration est réellement aussi pertinente qu'à l'expiration. Les FFP2 sont probablement plus homogènes dans les deux sens de flux. Cela conditionne un peu l'effet quadratique du masque. Mais évidemment pas la conclusion d'aérer :)

    ael kistlerael kistlerIl y a jour
  • Bonjour, la probabilité qu'il y ait au moins une transmission du virus chez une des N personnes présentes (probabilité totale de transmission) n'est-elle pas 1 - (1 - probabilite d'infection) ^ N ?

    Julien LeroyJulien LeroyIl y a jour
    • Oui en effet, ce que j'ai donné est plutôt l'espérance, mais pour des faibles p ça se réduit à ça car 1-(1-p)^N ~ Np au 1er ordre

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a jour
  • Ça fait longtemps que je ne suis plus en France est ce que les transports parisiens ou autres sont maintenant bien ventilés ? Ça doit être une coïncidence mais en Chine il y’a des bus et trams qui mesurent le taux de CO dans l’air et qui déclenchent la ventilation automatiquement à chaque fois.

    gabyugabyuIl y a jour
  • Super vidéo mais petit bémol sur les demi-jauges dans les lycées : comme c'est trop compliqué de dédoubler toutes les classes, beaucoup d'établissements ont choisi d'appliquer cette règle à l'établissement et pas aux classes : on a donc demi-jauges en accueillant 1 classe /2 et pas des demis classes ... Beaucoup moins efficace

    Julien CJulien CIl y a jour
    • Oui on n'a réduction que d'un facteur 2 (le temps d'occupation) au lieu d'un facteur 4 (temps d'occupation et N)

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a jour
  • (Moi) je comprends pas pourquoi c'est pas toi qui est à la place de Blachier à la TV. C'est 12x mieux avec toi. Tu es l'une des rares personnes que je respecte Encore merci PS : on voudrait bien une vidéo sur Dieu. Je suis sûr que tu as plein de truc à dire à ce sujet. Encore merci et bonne vie à toi.

    Al GilbertAl GilbertIl y a jour
  • Il n'y a pas un souci sur le fait que le CO2 n'est pas réparti de manière homogène du fait de son poids par rapport aux autres gaz dans l'air ?

    yoda5477yoda5477Il y a jour
    • Non il se mélange très bien (idem dans l'atmosphère d'ailleurs)

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a jour
  • Merci ! J'ai partagé avec mes collègues de l'administration de l'école où je travaille 👍

    AnmrynAnmrynIl y a jour
  • super intéressant !!

    PafLeRenardPafLeRenardIl y a jour
  • Vraiment super, merci ! J'espère que la compréhension se fera à grande échelle. Travaillant dans l'éducation nationale, mais tout en bas de l'échelle dans cette institution très hiérarchisée, il est délicat et difficile de faire entendre raison ("on laisse fermé, il fait froid, pas envie d'être malade ce weekend" propos d'un prof...). Bref, vive la science partagée (et l'anarchisme) !

    אסתל ייטלאסתל ייטלIl y a jour
  • "J'espère que ça vous a plus quand même." Impossible d'être déçu sur cette chaine ♥

    Khajou 1Khajou 1Il y a jour
  • bonjour,si je me rappelle de mes cours de math, dans un quotient, si le denominateur tend vers l'infini, le resultat tend vers 0 ; donc la formule de probabilité de transmission nous dit qu'à l'exterieur où le volume peut être considéré comme infini, le risque est quasi nul !! Quid de l'obligation du port du masque à l'exterieur?? Ceci dit bravo pour la vidéo

    philippe vinotphilippe vinotIl y a jour
    • Il y a toujours le risque de "grosses gouttelettes", et possiblement quelques effets de proximité. Mais avec distances, en effet on peut penser que le risque est faible.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a jour
  • A défaut de comprendre le danger, j'aimerais bien que les gens qui portent leur masque sous le nez comprennent à quel point ça leur donne l'air niai

    Gretchen SauerGretchen SauerIl y a jour
  • Merci pour cette vidéo qui prouve bien l'utilité des masques, de l'aération, etc. Les masques sont-ils nécessaires en extérieur si on est à plus de 2m des autres ? Si je comprends bien la formule, la réponse est non: le risque est minimisé par le volume de la "pièce". Ou je me trompe ?

    Aard ReoAard ReoIl y a jour
  • Aller hop, encore une vidéo d'utilité publique. Merci et bravo pour votre talent de vulgarisation !

    sokin jonsokin jonIl y a jour
  • Merci.

    Aard ReoAard ReoIl y a jour
  • Très bonne vidéo, bravo !

    WoodWoodIl y a jour
  • Sincèrement merci. Je lis pourtant bcp sur ce sujet, mais c'est votre exposé qui m'a permis de mieux comprendre la contamination par l'air. Et de prendre les bonnes décisions pour l'éviter.

    Alice φAlice φIl y a jour
    • en rapport au calcul et la prise en compte du filtrage de l'air par les poumons et les masques :/ (Je ne suis pas prof de math! :D ) qu'en ai t'il ? ce phénomène/raisonnement

      sokin jonsokin jonIl y a jour
  • Meme apres 1an de polémiques masque ou pas comment pourquoi... ca fait du bien d'entendre un point bien clair et contruit sur le sujet (comme d'habitude de SE !). Qu'attendent les experts, les pouvoirs publiques pour équiper les classes et autres lieux publics de moniteur de CO2 qui donne une alerte a 600ppm par ex. Ca couterait moins cher que confiner, déconfiner, justifier, comparer,... Chaque école pourrait régler sa jauge (en fonction de la ventilation des classes, du nb de cas locaux, ...). Ca pourrait meme etre demandé aux privés qui veulent réouvrir leur activité dans une phase de semi-déconfinement/contraintes sanitaires. Bon Je vois déjà des petits rigolos qui vont activer leur respiration pendant tout le cours pour essayer de déclencher l'alerte-pause aération!

    Etienne EtienneEtienne EtienneIl y a jour
  • Bon y'aurai pas mal de paramètres à ajouter comme l'encrassement du masque suite à la buée, la durée de vie du virus dans l'air, etc. C'est évidemment très théorique mais ça montre bien que l'aération est un vecteur fort d'assainissement de l'air. Ce qui n'est pas une nouvelle mais un rappel aussi précis est opportun 👍 Beau travail en tout cas 👌

    Sébastien RapisardaSébastien RapisardaIl y a 2 jours
  • Non. 1:50. Le principal tu ne le dis pas à propos des surfaces qui contaminent les doigts, les mains. Ils faut s'interdire de se toucher le visage, entre le moment où l'on sort, jusqu'apres s'etre lavé les mains, ou rentré et lavé les mains. Y a pas mieux et plus simple. Mais oui il faut se "programmer" à s'obliger à ne pas se toucher le visage dehors.

    Alexandre D'ARPAAlexandre D'ARPAIl y a 2 jours
  • Question : si la distanciation sociale de 2m est faite pour éviter le mode de transmission par grosse goutellettes et ne sert à rien pour les aérosols, à quoi sert la distanciation sociale si on porte le masque ?

    Armand RibaultArmand RibaultIl y a 2 jours
  • Merci pour ces informations

    Amadeus SorroAmadeus SorroIl y a 2 jours
  • La valeur qu'on cherche à faire diminuer c'est R0 ou Rt ? J'ai cru comprendre que c'était Rt (taux de reproduction effectif) mais la dénomination que j'entends le plus souvent c'est R0 (taux de reproduction de base). J'avoue être un peu perdu sur ce point particulier.

    jaimepas googlejaimepas googleIl y a 2 jours
  • T'es bon ! Tu veux pas prouver mathématiquement que le grand remplacement est un fantasme d'extrême droite ? 😏

    John GaultierJohn GaultierIl y a 2 jours
  • Excellente vidéo (comme toujours)

    Effge2012Effge2012Il y a 2 jours
  • J'ai pas compris comment on détermine que le masque est efficace à 90 % . Après tout avec ou sans masque j'inspire et j'expire la totalité de l'air qui m'environne. Certes, il protège des postillons mais à part ça ... Si le virus est présent dans les micro et nano gouttelettes c'est qu'il est présent dans l'air de toute façon. Je ne vois pas en quoi le masque constitue une barrière. Il faudra qu'il soit hermétique et filtrant ( type masque à gaz ). En gros, soit il est 100% efficace, soit il ne l'est pas.

    Hélène IntesHélène IntesIl y a 2 jours
  • Bonjour, merci pour ton immense travail. C'est fantastique. Juste une question (ouverte à n'importe qui d'ailleurs :-) ). Quid des conditions en extérieur ? Quelle valeur faut-il prendre pour lambda et V ? J'ai du mal avec le port du masque à l'extérieur, qui était décrit comme plus "politique" que scientifique. Qu'en penses-tu ? Y'a-t-il des publis sur ce sujet ?

    Remi MahmoudRemi MahmoudIl y a 2 jours
  • "Le sport en intérieur et sans masque c'est non"... Il faudrait que le gouvernement lise cette étude, parce que cela vient tout juste d'être ré-autorisé...

    Julien PeyretJulien PeyretIl y a 2 jours
  • Merci beaucoup pour cette excellente vidéo comme toujours ! C’est très clair, très bien réalisé et agréable à écouter. Bravo ! J’aurais une question sur un point qui pourrait modifier le calcul: un virus exhalé par l’élève malade puis inhalé par un autre est retiré de l’air ambiant. Contrairement au CO2 que chacun émet de toute façon, les virus qui se retrouvent inspirés ne sont pas (pas à 100% en tout cas) remis en circulation. Du coup plus il y a de monde, plus il y a de chances d’avoir des gens malades mais plus aussi il y a de poumons pour inhaler ces virus et les retirer de l’air ambiant. Ce que je veux dire c’est que pour un malade dans un piece, il y aurait plus de risque de contamination par aérosol et par personne si on est seul avec cette personne que si on est 10 non malades avec cette même personne dans cette même pièce (dilution du risque). Qu’en pensez vous ? Ça ne retire rien à la validité des mesures à prendre, je me pose juste la question quant à la quantification du risque. C’est un peu une question à la con oui. D’avance merci !

    niflheims mannniflheims mannIl y a 2 jours
  • Les aérosols expectorés sont en équilibre thermodynamique aux conditions de notre système respiratoire . C'est à dire avec un air saturé en eau à 37°C. Le milieu externe est généralement à plus faible température, mais non saturé. L'eau constituant les gouttelettes les plus fines "peut rapidement" (mon incertitude) passer sous forme vapeur. Le virus est-il stable sans eau ? les mécanismes de maintien d'un équilibre de teneur en eau dans une pièce sont ils parfaitement comparables à la cinétique de dilution de l'aérosol ?

    volle jean-lucvolle jean-lucIl y a 2 jours
    • Ils en parlent dans l'article. On peut estimer la diminution de la taille des gouttelettes à partir de l'humidité relative. Elles ne s'évaporent pas forcément complètement (résidus hygroscopiques) mais cela peut conduire à une fraction de désactivation des virus.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • Merci !! j'ai des connaissances en mathématique plus que limitées cependant il est toujours intéressant d'observer " la vie " par le prisme des mathématiques. Tu gères

    F IF IIl y a 2 jours
  • Bonjour, merci pour ces explications. J'aurais une question (peut-être bête! :D) en rapport au fonctionnement et l'inhalation et au calcul, peut-être y avez vous un éclaircissement par rapport a cela, car il y a quelques choses dont je ne suis pas sur de bien saisir envers les 10% de risque d'être infecté et le taux de virus restant dans l'air après inhalation par un élève saint. je vais essayé de m'expliquer :D Lorsque on parle de l'infection, parle t'on de la captation du virus par les poumons, ou du développement de celui-ci après captation par les poumons ? et connait t'on quel % de virus inhalés reste dans les poumons et ne sont pas rejetés. Dans le sens, quand j'écoutais la vidéo j'imaginé que tout les virus (ou un gros %) qui auraient passés le masque serait "capté" par les poumons et du coup non rejeté, pour finir dans l'organisme, mais qu'une fois passer cela le virus n'avait que 10% de chance de se développer. Cela m'amenait a me posais la question : est-ce que les poumons (en plus du masque) pourrait avoir un effet de "filtre" de l'air inhalé, et par la un impact (significatif!?) de diminution du nombre de virus présent dans l'air proportionnel a la quantité d'air inhalé par les personnes saines!? et si tel était le cas, y aurait t'il un impact possible envers les formules et la concentration de virus (pour les élèves restant :D) ? (j'avoue aussi que le rapport avec le carbone pour l'inhalation me paraissait du coup un peu bizarre car même si nous en aspirons nous en rejetons bien plus, ce qui serait contraire au virus). Aussi peut-être je manque quelques choses en rapport au calcul et la prise en compte du filtrage de l'air par les poumons et les masques :/ (Je ne suis pas prof de math! :D ) qu'en ai t'il ? ce phénomène/raisonnement est-il viable et son impact mathématique est-il / devrait-il être pris en compte et significatif ? désolé du long texte, j'espère que mes questionnements sont compréhensibles :D merci pour votre réponse et pour cette belle chaine :)

    richard blancrichard blancIl y a 2 jours
    • Il faut voir ça comme le produit des deux. 1 virus est inhalés : entre la probabilité d'être rejeté, détruit, inactivité, etc, quelle est la probabilité de développer la maladie.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • Il n'y a que moi qui ait envie de mettre une valeur strictement supérieure à 1 pour lambda ? Diviser par 0.5 ça fait augmenter la valeur de la concentration au lieu de la diminuer. J'aurais vu ça comme ça : La moitié de l'air de la pièce se renouvelle en 1h soit un volume "virtuel" de 1,5 fois le volume réel (ici 225 m3 à la place de 150). Donc lambda = 1,5 (-> 100% du volume + 50% de volume renouvelé). Qu'en pensez vous ?

    D AnaD AnaIl y a 2 jours
    • Non un 0.5 ne fait pas augmenter car la concentration rejetée augmente linéairement sinon. (il faut regarder les unités pour bien se convaincre)

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • Toujours aussi intéressantes, ces vidéos! Merci!

    Jean-Yves FournierJean-Yves FournierIl y a 2 jours
  • Toujours très bien expliqué pour bien comprendre. Maaaaaiiiiiiiss !!!!! J'ai envie de dire tout ça pour ça... C'est vrai que si je vais pas au travail je risque pas d'avoir d'accident de travail, mais au bout d'un moment si on se refuse de vivre par peur de mourir autant ne pas vivre au final

    Greg AuditoreGreg AuditoreIl y a 2 jours
  • Cette vidéo est d'utilité publique.

    Come DelageCome DelageIl y a 2 jours
  • Ce mec est un prof exceptionnel !

    jay themanjay themanIl y a 2 jours
  • Super vidéo ! Encore merci Bravo !

    KonilabsKonilabsIl y a 2 jours
  • Quid avec des masques ffp2 ?

    ThomasThomasIl y a 2 jours
  • Un petit truc me tracasse... c'est défavorable à l'apprentissage et toxique à quelles concentrations déjà le CO2?

    remyrddremyrddIl y a 2 jours
    • @ScienceEtonnante Merci pour la réponse. Il me semblait me souvenir de l'ordre de grandeur mais je ne retrouvais pas l'info. Les courbes aperçues m'ont estomaqué. Je ne m'attendais pas à ce que ça grimpe si vite mais je comprends mieux maintenant la dernière demi-heure des devoirs surveillés de 4h.

      remyrddremyrddIl y a jour
    • Bonne question, au delà de 1000-1500 ppm ça commence à gêner la cognition. La dose toxique c'est beaucoup plus

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • D accord avec la formule, mais concernant le masque, il me semble qu il est pas efficace contre les aérosols, et si il l est, on a tjrs dit que le masque protège les autres et pas soi même. Donc f n est pas au carré je pense. Par contre je sais pas ce qu il vaut!

    umdrnoumdrnoIl y a 2 jours
  • Dans la formule sur l’objectif sur le surplus de CO2 il n’y a pas de prise en compte du nombre de personne ?? Le N n’est pas dans la formule ? Pourquoi ?

    franck zannifranck zanniIl y a 2 jours
    • Plus N augmente, plus le risque augmente, mais plus N augmente plus le CO2 augmente. Donc en gros le risque est proportionnel au taux de CO2, sans N qui intervient.

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • Félicitations, dommage que ça n'atteigne pas les dirigeants, ou que ça n'attire pas plus d'argent pour démonstration. La science s'est "diluée".

    Pierre BordeauxPierre BordeauxIl y a 2 jours
    • La prochaine portera-t-elle sur l'immunité collective ? La science collective tient-elle compte des nombreux contaminés immunisés même temporairement ? La vaccination actuelle est-elle une érésie contre le covid ?

      Pierre BordeauxPierre BordeauxIl y a 2 jours
  • Sinon faire du sport et manger sainement ça marche mieux. Et un peu de résistance pour la santé mentale

    antoine lautreantoine lautreIl y a 2 jours
  • C'est pas ton domaine...et ça se voit...pas. Toujours très clair et très intéressant ! Par contre on a toujours que le bus et la chorale pour prouver la transmission par aérosols ? C'est un peu léger je trouve. Parce que ces contaminations sont vraisemblablement dues à des super contaminateurs. Est ce que c'est généralisable, même en plus faible proportion à des personnes normales? En gros est ce que la transmission par aérosols n'est pas réservée à des super contaminateurs?

    La Biologie fait des vidéosLa Biologie fait des vidéosIl y a 2 jours
    • @ScienceEtonnante merci je vais lire ça.

      La Biologie fait des vidéosLa Biologie fait des vidéosIl y a 2 jours
    • Non on a évidemment pas que ça, je l'ai cité car on s'en ressert plus tard pour déterminer les Cq, mais de façon générale il y a cette revue qui fait le point sur les nombreux arguments : www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00869-2/fulltext

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • tu t'y connais mieux que sibeth on dirait... On ne maitrise et ne contrôle pas un virus. Le Lancet a bien prouvé qu'il racontait n'importe quoi sur la dangerosité de la chloroquine.

    Emmanuel4551Emmanuel4551Il y a 2 jours
  • Excellente vidéo comme d'habitude, merci à toi ! J'ai aéré mon bureau plusieurs fois aujourd'hui, j'espère prendre une bonne habitude :) !

    Guillaume BelangerGuillaume BelangerIl y a 2 jours
  • Un très grand bravo, Si on met part les commentaires des antivax complotiste qu'il fraudais renvoyé dans le temps avant l'invention des vaccin et qu'ils attrappent toutes ces maladies qu'on à guérie grâce à ça (D'ailleur la plupart des gens sont tellement bette qu'ils comprennent pas que 10% * 10% ca ne fait que 1% ils pesnent que le masques ne sert a rien a cause de ca notre problème majeurs et le manque de culture /Education des gens). cette vidéo est exceptionnelle et je vous ai entendu aussi sur France Culture. Je suis content de voir que vous avez la reconnaissance de France Culutre car votre travail de vulgarisation est le meilleur (et en plus versatile) que j'ai vu sur le net mai surtout je me sent en confiance avec vous car vous mettez toujours vos sources/calculs dans votre blog. En tout ca smerci mille fois pour toutes vos vidéos qui m'ont accompagné pendant de nombreux mois m'on enrichi et mon prouvé que le net n'a pas que du mal qui des gens bien qui donnes de vrais information sans but malicieux que ce n'est pas comme je le pensais qu'un vecteur d'inculture. Mais il faut faire tres attention sur le net ont peux tres vite se faire avoir d'où aussi mon merci de toujours prendre de mettre vos calculs/source. Merci a bientot

    Exaercase ExAExaercase ExAIl y a 2 jours
  • Question bête, dans l’hypothèse avec le CO2, le port du masque n’est plus pris en compte. Pourquoi le masque arrête t’il les micro particules de Covid et pas les micro particules de CO2? Une histoire de taille des particules ?

    AndromaqueAndromaqueIl y a 2 jours
    • Oui les virus sont inclus dans des aérosols qui font typiquement de quelques centaines de nm à quelques microns. Les molécules de CO2, c'est plutôt inférieur au nanomètre

      ScienceEtonnanteScienceEtonnanteIl y a 2 jours
  • Bonjour. Super vidéo. Mais alors qu'en est-il de la propagation en extérieur ? Là le volume de la pièce et le renouvèlement sont très difficile à estimer, non ?

    Jean-Paul LavilleJean-Paul LavilleIl y a 2 jours
  • Présentez vous aux présidentielles svp ,😇

    durand Thibauddurand ThibaudIl y a 2 jours
  • Il semble que cela s’applique à n’importe quel virus !??

    Brian BoruBrian BoruIl y a 2 jours
  • J'avoue que je préfère les vidéos sur les concepts de ohysique profonde, mais n'empêche super vidéo, d'utilité public 😊

    LowenaaaLowenaaaIl y a 2 jours
  • The lancet : grosse credibilité !

    Eric DordtEric DordtIl y a 2 jours
  • mais sinon bonne video

    Eric DordtEric DordtIl y a 2 jours
  • Très intéressant ! Merci !

    Alexis SatabinAlexis SatabinIl y a 2 jours
  • Super vidéo! En précisions, le nombre total de virus inhalés (10'28) est de 1 si le contaminant porte un masque mal ajusté ET si le sujet sain porte un masque bien ajusté (deux valeurs de f différentes). En revanche, si les 2 protagonistes portent un même masque mal ajusté (même valeur de f), il y aura 1.5 virus inhalés

    jkrs.frjkrs.frIl y a 2 jours
  • Excellent vidéo comme toujours. Vous devriez en faire un pour un comparatif des masques en y incluant évidemment les masques fait maison qui sont si répendus

    Ber CoBer CoIl y a 2 jours
  • Encore une super vidéo, très claire et efficace ! Merci ! Ça permet aussi de se poser des questions sur la politique de Jean-Michel Blanquer : dans les collèges et lycées il a supprimé des milliers des postes et de classes l'été dernier, va recommencer cette année alors que l'année dernière il savait que l'épidémie ne serait pas terminé, pareil pour l'année scolaire à venir. Tout cela se fait alors même que le nombre d'élèves augmente : le nombre d'élèves va augmenter dans les classes. On voit que l'impact sur la propagation du virus est négatif (pareil pour les conditions d'apprentissages, mais là c'est pas la question). Ne serait-ce pas temps de faire passer la santé (et" accessoirement" l'éducation) du plus grand nombre avant les économies de bouts de chandelles ?

    Tito LqStacheTito LqStacheIl y a 2 jours
  • Comme d'habitude précis et clair. Merci. Ceci conforte également la compréhension du très faible pourcentage de personnes contaminés en extérieur (selon les sources entre 5 et 10% et généralement lors de rassemblements) du fait de la ventilation naturelle et de la "taille de la pièce" due à la hauteur du plafond... Peut-être devrait-il y avoir plus de cohérence dans les lieux clos à en lire certains commentaires d'élèves ci-dessous, mais également sur l'obligation de porter le masque partout en extérieur qui est plus un acte visible qu'une lutte efficace contre la propagation dans la majorité des situations.

    Olivier JoubertOlivier JoubertIl y a 2 jours
  • Est ce que l'immunité generalisé proner par les gouvernements hyper passif . ferait baisser le [p] infectieux. Est ce que le taux de vaccination de la population dans la salle aussi?

    CAMILLE DRECAMILLE DREIl y a 2 jours
  • merci

    David GuimardDavid GuimardIl y a 2 jours
  • Un petit bemol quand-même. Le masque chirurgical est quasi étanche à l’air. Essayer en plaquant le masque sur la bouche et inspirez. Ce qui fait qu’à l’inspiration, l’air qui choisit le passage le plus facile, passe par les bords. Donc l’argument des 90% filtré ne tient pas.

    Bruno MitaineBruno MitaineIl y a 2 jours
    • Bien vu.

      Joe GillianJoe GillianIl y a 2 jours
  • J'ai juste une petite question car j'ai un doute : pourquoi le masque diminuerait fortement la probabilité d'être infecté puisque à mon sens, toutes les gouttelettes non filtrées à l'expiration du malade, ont quasiment toutes les chances de ne pas être filtrées non plus dans le sens inverse. Du coup pour moi certes la probabilité d'être contaminé avec un masque diminue, mais elle ne peut pas être équivalente au risque de contaminer quelqu'un avec un masque

    Christophe RomanaChristophe RomanaIl y a 2 jours
  • Les virus respiratoire sont des êtres vivant. Pour évoluer, croitre et se multiplier, ils ont besoin de l'apparition d'une nouvelle niche écologique. Pour le COVID, cette niche est vraisemblablement la chicha, une pratique moderne et très répandue qui consiste à inspirer de la fumée à plusieurs en partageant le même tube. La chicha est un moyen infaillible de transmission des virus respiratoire car il exclu le masque et le volume d'air ambiant de la formule pour le remplacer par un mélange de la salive de tous les participants.

    nulke colanulke colaIl y a 3 jours
  • Super Vidéo, comme d'habitude. J'ai un doute sur le rôle du masque identique dans les deux sens. Considérons que le masque est bien porté (changé régulièrement, sur le nez etc.). Je suis d'accord qu'il limite l'émission d'aérosol, mais moins convaincu sur le fait qu'il limite dans les mêmes proportions leur captation. Je veux dire : le masque protège le nez et la bouche, certes, mais pas les yeux ! Or le virus entre par les yeux, je crois. Est-ce vraiment important de bien fermer la porte si la fenêtre est grande ouverte ?

    Raphael Le GuillouRaphael Le GuillouIl y a 3 jours
  • Merci beaucoup pour cette vidéo ! Les formules piquent un peu pour moi qui ne suis pas matheuse, mais les explications sont parfaitement claires. J'en profite pour apporter ma pierre à l'édifice au sujet de l'aération : je travaille dans un bureau de 12m² environ, nous y sommes à deux, sans masque parce qu'on est loin l'un de l'autre, mais quand je m'approche, je le mets, perso. Mon collègue a été contaminé (et par le variant anglais !) et je n'ai rien eu du tout. Explication : la fenêtre du bureau est ouverte en quasi permanence, justement pour renouveler l'air. Je partage cette vidéo, elle me semble hyper importante.

    Miryel1979Miryel1979Il y a 3 jours